Fortune de France

Publié le par DD

Je recommence a vous faire  mes chroniques de livres parce que apparement y'avait des gens qui les lisaient.

Donc cette semaine :
Fortune de France Tome 1.
siorac1.jpg
Alors pour ceux qui ne connaissent pas, Fortune de France est une chronique qui se situe dans la deuxième moitié du XVI° siècle, puisqu'elle débute avant la mort de François Ier (1547) et finit un an après l'entrevue de Bayonne (1565).
Et qu'est ce qui se passait en France a cette époque la :  la peste sévissait et la nouvelle religion (le protestantisme commencait a prendre de l'essor au grand dam de la reine de France Catherine de Medicis.
Le héros du livre, Pierre de Siorac, vit dans le Périgord méridional,
non loin de Sarlat, d'un père huguenot.
Autour de Pierre de Siorac s'organise un récit concentrique, dont le premier cercle est une famille, le second, une province, le troisième, un royaume.
 

Autant vous le dire tout de suite, j'ai adoré ce livre et je vais me jeter sur le tome 2 pour connaitre les suites des aventures de Pierre et arriver a la fameuse Saint Barthelemy.
Je remercie vivement Nugo et Tutu pour m'avoir conseillé ce roman.

La semaine prochaine: La stratégie Ender de Orson Scott Card. 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
camara il etaient avec qui les cathos ou les protestants?sinon je vous conseille la collec des playboys,une mine d'informations sur l'histoire et l'evolution de la condition de la femme.avec en plus des illustrations de toutes beautes.ha le special pamela de janvier 1997,on n'a pas fait mieux dans la litterature moderne.
Répondre
M
Bientot on va parler des thémas sur ARTE sur ce blog ! Sinon dans l"équipe on parle du transfert de Zoumana CAMARA au PSG.....
Répondre
K
Ouh la la mais on dirait des experts d'Histoire magazine ! Pour ma part j'ai lu deux fois la série entière, je ne m'en lasse pas et je n'exclue pas de bientôt la relire. En effet on va pouvoir faire la route des Siorac, un peu comme les manants qui ont suivi la route de Da Vinci Code (mais en mieux bien sûr). D'ailleurs lorsque j'étais en première année de droit, j'avais un cours d'histoire au cours duquel j'ai pu manifester ma science (vous savez que j'adore ça) grâce à notre ami Bob Merle. Là je lis "ils sont fous ces bretons" (oui je sais c'est pas la même chose), j'ai récemment fini "Les Chouans" de Balzac (pour faire dans le local) et un numéro de "Histoire magazine" spécial Mont St Michel (avec notre Dame Sous Terre pour ceux qui ont lu "la promesse de l'ange" - pas terrible mais ça donne envie de gratter la terre avec ses mimines pour trouver des vieux trucs). Faudrait aussi que je mette mes critiques sur le site tiens.
Répondre
R
Merci Hug'no de ce témoignage de reconnaissance. En effet, c'est une chronique absolument géniale de bout en bout (même si les tous derniers tomes sont un peu moins passionnants, il est vrai).Fortune de France est vraiment à conseiller à tous afin de connaitre une véritable période charnière de notre Histoire.
Répondre
H
Eh eh vous verrez le jeu de mot dans mon prénom!Voui c'est top bien comme série, on devient vite accro (sauf sur je sais plus quel tome au milieu qui est plus chiant).Et pour rendre à césar le poignard de brutus (interprétation libre), c'est le Sieur Romain du Brun qui m'avait fait connaître.Bien le bonsoir, Comte de Cafaro (qui s'en revient...)
Répondre